Comment apprenons-nous de notre expérience ?

Comment apprenons-nous de notre expérience ?

Dans un précédent article (l’expérience est-elle formatrice ?), nous avons évoqué tout l’intérêt que représente l’apprentissage par l’expérience, notamment pour les managers.

Après avoir vu le « pour quoi », je vous propose dans cet article de découvrir le « comment » : quelles sont les étapes qui conduisent de l’expérience à l’apprentissage.

Lire l’article

L’expérience est-elle formatrice ?

Apprendre de ses erreurs

L’expérience est faite de comportements. Chaque expérience nouvelle vient s’ajouter à celles du passé, et contribue à modifier notre vécu.
Elle est donc source d’apprentissage, donc de changement, dès lors qu’elle est assortie de la prise de recul nécessaire.

Le psychologue canadien Albert Bandura explique,

« Dans la vie, tout est cognitif, mais pour accéder à un changement cognitif, il faut passer par une expérimentation à un niveau comportemental »

Cela ne signifie pas que l’apprentissage théorique soit inutile. Au contraire, celui-ci, en créant des « représentations anticipatoires », optimise l’apprentissage pratique qui permet de les vérifier.

Lire l’article

Évaluer les managers

L’entretien d’appréciation est l’occasion pour le manager de recevoir un retour précis sur ce que l’entreprise pense de la manière dont il remplit sa mission et sur ce qu’elle attend de lui. Il permet à son hiérarchique de faire le point sur l’aide qu’il peut apporter à son collaborateur, ainsi que sur les objectifs qu’il lui fixe.

Lire l’article

Tout se joue … ou presque … au démarrage de la formation

Démarrer sa formation

Il était une fois une formatrice qui débutait dans ce beau métier qu’elle s’était choisie.

Pleine d’élan pour son métier et de tendresse pour les stagiaires elle se lança et aborda sa première séquence : un bel apport méthodologique.

Puis, le sourire aux lèvres et la fleur au fusil, elle lança le premier exercice.
Et là, stupéfaction ! La jeune formatrice fut face à un mur ; pas de réponse, pas de réaction. D’ailleurs, en y regardant de plus près, il lui sembla même ressentir de l’animosité, de la méfiance dans le groupe.

Imaginez la détresse et la tristesse de la belle qui se sentit coupée dans son élan. « Mais qu’ai-je fait ? », « Que s’est-il passé ? » se dit-elle

Elle n’a pas démarré sa formation !!!!

Lire l’article

4 jeux pédagogiques pour ancrer les apprentissages en formation

Jeux en formation

Nous vous proposons les règles de quelques jeux que nous utilisons souvent en formation : Le quizz de folie, le match, la dernière idée, les mots croisés.
Pour la totalité de ces jeux, le but est de réviser ou de revisiter l’ensemble ou une partie de la formation. Vous pouvez les faire en fin de journée, en fin d’une séquence ou en réveil pédagogique, c’est à dire à la reprise du lendemain.

Mais d’abord une règle fondamentale ; c’est un jeu ! C’est donc fait pour s’amuser ! Mettez-y de l’humour, de la légèreté, de la joie et tout autre ingrédient de votre choix du même registre.

Lire l’article

Le formateur doit-il être parfait ?

Le formateur parfait

  • Le formateur doit-il être parfait ?
  • Le formateur doit-il avoir réponse à tout ?
  • Le formateur doit-il tout savoir sur tout ?
  • Mais si le formateur dit qu’il ne sait pas, il se décrédibilise !
  • Vos exemples de phrases entendues :

Voici le genre de phrases que nous entendons souvent dans nos formations de formateurs. Certaines, comme nous le voyons, sont mises à la forme interrogative. Mais il arrive souvent que les participants aux formations de formateurs les formulent à l’affirmative : le formateur DOIT… !

Nous pourrions répondre « oui, bien sûr », car le formateur est aussi et surtout très modeste 🙂

 

Oui mais non !
Ce n’est pas comme ça que ça marche !

Lire l’article

Pour en finir avec les barons …

Baron

Avez-vous déjà eu à faire face à un collaborateur « ingérable » ????

  • Qui joue « perso »
  • Qui refuse ostensiblement et systématiquement de respecter les règles du jeu ?
  • Qui omet de vous transmettre des informations essentielles ?

Vous lui en avez fait la remarque et, en guise de réponse, vous avez reçu :

  • Un sourire en coin
  • Un « oui, oui, t’as raison …. »
  • Un « OK, je ferai attention la prochaine fois »

Et … RIEN, zéro changement, voire c’est de pire en pire ….

Diagnostic : ne cherchez plus, vous avez affaire à un baron ….

Lire l’article


 1 2